Et si tu prenais le temps de bien prier le « Notre Père » !

Le « Notre Père » tu le connais par coeur, mais c’est la prière que Jésus nous a apprise ; prière oui mais prière à méditer, à dire avec son coeur même si nous la connaissons par coeur.

Avant de nous donner sa prière, Jésus donne quelques conseils. Je t’invite à les faire tiens et prends du temps pour bien prier la prière du Seigneur, pour dire avec Lui :

« Notre Père …… »

Jésus nous dit : « Pour toi quand tu pries, entre dans ta chambre, ferme sur toi la porte et prie ton Père qui est là, dans le secret »

Entre dans ta chambre, c’est-à-dire en toi-même. Ta chambre est ta conscience. Ne fais pas comme Judas qui sort dans la nuit ou le fils aîné qui refuse d’entrer chez son Père. Ne sors pas de toi-même, reviens au Père. Le Seigneur t’invite à l’intériorité, à l’unité intérieure, au coeur à coeur avec Lui !

Ferme la porte ! Ferme la porte à tout ce qui t’empêche d’entrer en relation vraie et personnelle avec le Seigneur : tes sens, ton imagination ! Ne te laisse distraire pas rien !

Fixe ton regard sur le Seigneur et ton attention sur ce que tu fais, ce que tu dis ! Fais silence !

Puis tu pourras lentement prononcer ses paroles qui sont celles de Jésus lui-même !

Pendant le temps du Carême, prends vraiment le temps chaque jour, plusieurs fois par jour de prier cette belle prière, mais pour cela n’oublie pas : entre et ferme !

Il est là, il t’attend !

Père Michel BRONDINO